* aide à la recherche
Accueil > affiches > [N° 307 - Commune de Paris - Relations extérieures]

[N° 307 - Commune de Paris - Relations extérieures]

image indisponible
-
Image (fixe ; à 2 dimensions)
titre :
[N° 307 - Commune de Paris - Relations extérieures]
adresse :
. — Paris : [s.n.], (Imprimerie nationale [Paris : 1871])
description technique (h × l) :
. — 1 affiche (impr. photoméc.) : n. et b. ; x × y cm
notes :
descriptif :


[ texte ]

texte :

REPUBLIQUE FRANÇAISE

N° 377 LIBERTÉ — ÉGALITÉ — FRATERNITÉ N° 307

COMMUNE DE PARIS

RELATIONS EXTÉRIEURES

La Société internationale de secours aux blessés ayant protesté auprès du gouvernement de Versailles contre les atroces violations de la convention de Genève, dont les troupes se rendent journellement coupables, Thiers a fait cette réponse affreuse :

« La Commune n’ayant pas adhéré à la convention de Genève, le gouvernement de Versatiles n’a pas à l’observer. »

La Commune a fait mieux jusqu’ici que d’adhérer à la convention de Genève.

Elle a scrupuleusement respecté toutes les lois de l’humanité en présence des actes les plus sauvages, des plus sanglants défis à la civilisation et au droit moderne, de nos blessés achevés sur le champ de bataille, de nos hôpitaux bombardés, de nos ambulances criblées de balles, de nos médecins et de nos infirmières même égorgés dans l’exercice de leur ministère.

Mais pour qu’il ne reste même pas l’ombre d’un prétexte aux assassins de Versailles, la Commune déclare officiellement qu’elle adhère à la convention de Genève, dont elle s’honore de n’avoir en aucune circonstance violé un seul article.

Paris, le 13 mai 1871.

Le Délégué aux Relations extérieures,

PASCHAL GROUSSET.

IMPRIMERIE NATIONALE. — Mai 1871.


sources :

Texte d’après Les Murailles politiques françaises, tome II : la Commune, Paris, Versailles, la Province (Paris : Le Chevalier, 1874. 688 p.), p. 486.

cotes :