* aide à la recherche
Accueil > 6688 affiches > [Élections législatives de 1932 ; Aux travailleurs... vous ne serez pas (...)]

[Élections législatives de 1932 ; Aux travailleurs... vous ne serez pas dupes]

Image (fixe ; à 2 dimensions)
titre :
[Élections législatives de 1932 ; Aux travailleurs... vous ne serez pas dupes]
adresse :
. — Paris : UA__ - UAC_ - UACR (Union anarchiste… [communiste] [révolutionnaire]), (ICC (Imprimerie Centrale du Croissant))
description technique (h × l) :
. — 1 affiche (impr. photoméc.) : n. et b. ; 91 × 61 cm
notes :
descriptif :


1 affiche reproduction d’une affiche (journal mural) de 1932 n/b

[ texte ]

texte :

Élections législatives de 1932

Union Anarchiste-Communiste

Aux travailleurs !

La campagne électorale est ouvert.

D’innombrables candidats, tous pleins de bonnes intentions, sollicitent vos suffrages.

Tous déclarent posséder le secret qui permettra d’édifier un monde nouveau d’où sera bannie l’injustice et où règnera la grande fraternité humaine. Sur ce point tous rivalisent de zèle.

De la droite à la gauche c’est une touchante unanimité : votez pour moi, j’assurerai votre bonheur.

Vous ne serez pas dupes !

Quatre ans d’impuissance, de corruption, après tant d’autres expériences décevantes voivent vous convaincre.

Le parlementarisme s’est révélé incapagble devant la crise économique présente ;

Face à la guerre qui menace ; il n’a su apporter que de vaines et dangereuses formules pacifistes, cependant qu’il renforçait le militarisme.

Des scandales financiers sans nombre dans lesquels politiciens de droite et de gauche ont pareillement trempé,ont étalé sa pourriture.

Alors que des millions de travailleurs étaient réduits à la mendicité et à la misère, les parlementaires marchandaient les subsides pour les chômeurs, mais accordaient des milliards pour renflouer l’Aéropostale, la Transat, la Banque de France ; ils votaient des emprunts aux gouvernements fascistes et augmentaient les crédits pour la garde mobile et la police.

Tout pour les parasites ! Rien pour les producteurs !

De cette situation, tous les partis sont responsables !

Les politiciens de gauche qui, pour reconquérir le pouvoir veulent reconstituer l’ancien cartel, font supporter tout le poids d’une gestion à la majorité Laval-Tardieu. Or ils ont démontré, dans les pays où ils exercent le pouvoir (Angleterre, Allemagne, Espagne) qu’ils sont aussi empressés que leurs adversaires électoraux à sauver le régime capitaliste.

Depuis toujours les anarchistes ont dénoncé ces pratiques qui condamnent le parlementarisme. Ils vous disent :

Vous allez voter !

Mais vous perdez, en faisant cela, un temps précieux.

Laissez donc les politiciens de tout poil s’agiter autour des urnes ; ne comptez que sur vous.

« L’émancipation des travailleurs sera l’œuvre des travailleurs eux-mêmes »

Méditez, compagnons, cette vérité, elle vous délivrera des travailleurs honoraires devenus les mauvais ouvriers des doctrines autoritaires.

Éduquez-vous, organisez-vous dans vos syndicats ouvriers, débarrassez ceux-ci de la tutelle politique ; habituez-vous à penser par vous-même ; préparez votre révolte consciente, présage de la révolution sociale libératrice.

Voilà camarades, la « profession de foi » des anarchistes.

À tous les systèmes parlementaires ou autres, ils opposent l’organisation fédéraliste et libertaire des travailleurs.

À bas le parlementarisme ! Vive l’action directe des travailleurs !

[marque d’imprimerie] ICC, 19, rue du Croissant, Paris — Vu le candidat :


sources :

À vérifier : peut-être imprimé au dos du journal le Le Libertaire.

cotes :

aff1661 (cira L)



Autres 
  • Anarlivres : site bibliographique des ouvrages anarchistes ou sur l'anarchisme en français
  • Cgécaf : Catalogue général des éditions et collections anarchistes francophones