* aide à la recherche
Accueil > 7283 affiches > [Le Libertaire aux électeurs : élections législatives d’avril 1910]

[Le Libertaire aux électeurs : élections législatives d’avril 1910]

Image (fixe ; à 2 dimensions)
titre :
[Le Libertaire aux électeurs : élections législatives d’avril 1910] / Maximilien Luce
adresse :
. — Paris : Le Libertaire (1895-1939),
description technique (h × l) :
. — 1 affiche (impr. photoméc.) : n. et b. ; 75 × 56 cm
notes :
descriptif :


[ texte ; dessin (« avant l’élection », le candidat montre la lune ; « après l’élection », l’élu montre la lune de son postérieur en montant à l’« Aquarium »-Chambre des députés) par Maximilien Luce ]

texte :

Élections législatives d’avril 1910

Le Libertaire aux électeurs

Avant l’élection

Le candidat. — Je vous promets la lune. Je vous la donnerai ! Je le jure !

Après l’élection

Les votards. — Tartempion… ta promesse ?
L’élu. — La lune ? La voila, bougres d’empaillés.

vu : le candidat pour la forme :

Chaque semaine, demander partour Le Libertaire et Les Temps nouveaux organes anarchistes révolutionnaires, 10 centimes


sources :

Cette affiche — parue au centre du Libertaire du 27 mars 1910 (16e année, n° 22) — a utilisé le cliché de l’affiche du Père Peinard qu’avait gardé Émile Pouget (in : Guillaume Davranche, Trop jeunes pour mourir : ouvriers et révolutionnaires face à la guerre, 1909-1914, L’Insomniaque, Libertalia, 2014, p. 101).

Article annonçant la future réédition de cette affiche, Le Libertaire du 13 mars 1910 (16e année, n° 20) :

L’affiche de la lune
Notre numéro spécial
Nous avons le plaisir d’informer les lecteurs que nous publierons très prochainement un numéro consacré à la propagande antiparlementaire.
Grâce à notre camarade Pouget qui en avait conservé le cliché, nous donnerons, à cette occasion, en deuxième et troisième pages, la célèbre affiche du « Père Peinard : au populo ».
Tout le monde se souvient du grand retentissement qu’eut cette affiche.
Un septique représente le Député avant et après l’élection. Dans le premier panneau, le candidat a devant lui des gobelets et des noix muscades, et s’écrie, à pleine gueule :
Électeurs ! je n’y vais pas par quatre chemins : Je vous promets la lune ! Vous l’aurez, je le jure !
Dans le deuxième, l’élu gravit les marches du Palais-Bourbon et dit, en écartant les basques de son habit :
La lune ? La voici, bougres d’empaillés.
Le journal paraîtra donc en couleur, ce qui permettra de l’afficher partout. Ce numéro spécial sera cédé aux conditions suivantes :
L’exemplaire ; 10 centimes ; le cent 5 fr., franco.
Afin d’être fixés au plus tôt sur le tirage à faire, nous prions chacun, très instamment, de nous dire sans retard le nombre d’exemplaires qu’il désire.

Le tirage est de 50.000 exemplaires selon Le Libertaire du 10 avril 1910 (16e année, n° 24).

cotes :
 

1902

1898

[s.d.]

1910
Affiches liées


Autres 
  • Anarlivres : site bibliographique des ouvrages anarchistes ou sur l'anarchisme en français
  • Cgécaf : Catalogue général des éditions et collections anarchistes francophones