* aide à la recherche
Accueil > 6795 affiches > [Ces élections municipales sont une imposture !]

[Ces élections municipales sont une imposture !]

Image (fixe ; à 2 dimensions)
titre :
[Ces élections municipales sont une imposture !]
adresse :
. — Paris : FA__ [1] (Fédération anarchiste : 1945-1953) : Le Libertaire (1944-1956), (ICC (Imprimerie Centrale du Croissant))
description technique (h × l) :
. — 1 affiche (impr. photoméc.) : n. et b. ; 72 × 54 cm
notes :
descriptif :
Symbole(s) utilisé(s) :

[ texte ]

texte :

Ces Élections Municipales sont une

imposture !

TRAVAILLEURS, les Communistes Libertaires vous parlent :
C’EST VRAI : comme vous le disent tous les partis, tous les partis qui ont eu en main une municipalité ont réalisé quelque chose : un terrain de sport, une salle des fêtes, une amélioration de la cantine scolaire, etc.
C’EST VRAI AUSSI ce qu’ils disent tous les uns des autres : qu’ils l’ont obtenu par des augmentations d’impôts, des trafics louches dans les Préfectures ou dans les Ministères et au détriment d’autres communes moins favorisées.
Mais CE QUI EST SURTOUT VRAI, c’est que malgré les améliorations secondaires et qui nous coûtent très cher,
LE CHÔMAGE,
LE FASCISME,
LA GUERRE,
sont là,

et que demain les crèches, les salles des fêtes et les écoles flamberont sous les bombes :
Oui, le scrutin actuel est une escroquerie. Mais nous avons connu d’autres scrutins et les résultats étaient les mêmes vous le savez :
LE CHÔMAGE, LA RÉACTION, LA GUERRE

Il en est ainsi parce que, dans les conditions présentes, plus que jamais, l’ÉTAT, poursuivant sa politique de guerre, a détruit les possibilités réalisatrices des communes.

Les municipalités ne sont plus rien que des domestiques des Préfets et du Pouvoir Central : le ministère de l’Intérieur qui accordait aux communes 50 %de son budget en 1947 n’en accorde plus que 8 % en 1953.

QUE FAIRE ?

NOUS NE MARCHONS PAS !

Nous ne donnerons pas nos suffrages à ceux qui votent partout les centimes additionnels pour la guerre au lieu de démissionner, à ceux qui — Gaullistes, RGR, Indépendants, Socialistes, Staliniens — ont voté les crédits militaires au moins tant qu’ils ont eu des ministres au pouvoir !

Aux travailleurs qui malgré cela voudront encore voter en pensant choisir un moindre mal, nous rappelons que la droite c’est la réaction et la gauche c’est la trahison. Nous disons : “Votez donc, mais ce ne sera qu’une expérience de plus”.

ABSTENTION MASSIVE tant que l’on ne permettra pas aux vrais défenseurs du Peuple de dire la vérité, tant qu’il faudra des millions pour avoir le droit de s’exprimer, pour mener dans les municipalités une action antigouvernementale mettant en échec la bourgeoisie et son État,
ABSTENTION MASSIVE ! non pas parce que nous nous désintéressons des questions communales, mais au contraire parce que tout le régime est en cause, et que ces élections ne sont qu’une imposture.
Il faut que les valets de l’État et des partis, qui demain vont siéger dans les mairies ne siègent qu’avec le mépris des travailleurs.
NOUS MENONS LA LUTTE sur le terrain de la lutte de classes et de l’action directe : c’est sur le lieu du travail que nous combattons pour nos revendications, c’est dans les communes et les quartiers que nous exigerons tous ensemble, par la force, les réalisations qui s’imposent, quels que soient les escrocs qui sont dans les mairies.
L’ACTION RÉVOLUTIONNAIRE pour balayer le régime, pour la marche en avant vers le Communisme Libertaire, le véritable Communisme,
★ dans la démocratie réelle, réalisera les libres communes aux mains des travailleurs :
★ comme en 1917, en Russie, avant la contre-révolution des bureaucrates staliniens, et de 17 à 21 avec les
anarchistes en Ukraine,
★ comme en 1919 en Allemagne et en Hongrie,
★ comme en 1936 dans l’Espagne libertaire,
★ comme cela aurait dû être en 1944 en France, lands la trahison des partis qui furent tous unis derrière
DE GAULLE.

LA FÉDÉRATION ANARCHISTE

Chaque semaine lisez le LIBERTAIRE — ADHÉREZ à la FA, 145, quai de Valmy Paris 10e

Le gérant : René Lustre
[marque syndicale] Impr. Centrale du Croissant — 19, rue du Croissant, Paris-2e - F. Rochon, imprimeur.

Collez cette affiche partout !


sources :

Cette affiche est parue dans Le Libertaire : organe de la Fédération anarchiste n° 357 (jeudi 23 avril 1953), en pages centrales.

cotes :
 


Autres 
  • Anarlivres : site bibliographique des ouvrages anarchistes ou sur l'anarchisme en français
  • Cgécaf : Catalogue général des éditions et collections anarchistes francophones