Girard, André (1860-1942)

 

André Girard, "Max Buhr"

in Dictionnaire des militants anarchistes : GIRARD André “{Max BUHR}”
Né le 23 mars 1860 à Bordeaux (Gironde) — mort le 8 avril 1942 — Employé de bureau à la préfecture de police ; correcteur — CGT-CGTU — Paris

André Girard, employé de bureau à la Préfecture de police qui collaborait à La Cocarde sous le pseudonyme de Max Buhr et qui était depuis longtemps en relations de sympathie avec Jean Grave, défendit celui-ci dans les colonnes du journal lorsqu’en 1894 il se trouva détenu à Clairvaux.
La véritable identité de Girard ayant été découverte, il fut aussitôt révoqué. Il travailla alors comme correcteur ; il fut admis au syndicat en mars 1902. De 1905 à 1908, puis en 1915-1916, il appartint au (…)

Au moins 12 ouvrages recensés dans le Catalogue général des éditions et collections anarchistes francophones.
Au moins 32 revues francophones parues sous ce nom (voir sur le site Bianco).

 

Affichage par année

6 affiches :