* aide à la recherche
Accueil > affiches > [Enrôlement des tirailleurs de la Commune]

[Enrôlement des tirailleurs de la Commune]

-
Image (fixe ; à 2 dimensions)
titre :
[Enrôlement des tirailleurs de la Commune]
adresse :
. — Paris : Commune de Paris (1871),
description technique (h × l) :
. — 1 affiche (impr. photoméc.) : n. et b. ; x × y cm
notes :
descriptif :


[ texte ]

texte :

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE

ENRÔLEMENT DES TIRAILLEURS DE LA COMMUNE

À cette heure de péril extrême, nous faisons appel à tous les dévouements ; nous enrôlons tous ceux qui veulent combattre pour la liberté, qui sont prêts à mourir pour la Révolution sociale.

Nous avons inscrit sur notre drapeau ce titre : Tirailleurs de la Commune.

Nous lui serons fidèles jusqu’à la dernière minute ; nous serons sur toutes les brèches où il faudra la défendre.

Que tous ceux dont le cœur se soulève au récit des infamies de Versailles, que tous cent qui souffrent des misères de Paris viennent à nous.

Les chefs des Tirailleurs de la Commune, ont partout affirmé leurs convictions et leur courage. C’est sur le champ de bataille qu’ils ont été élus : ils sauront vous conduire, ils sauront vous donner l’exemple.

AUX ARMES !

ON ENRÔLE TOUS LES JOURS DE 9 HEURES DU MATIN A 6 HEURES DU SOIR

BUREAUX : 10, rue Sainte-Anne, et 13, rue de la Montagne-Sainte-Geneviève

La paye est de 1 fr. 50 par jour ; on reçoit des vivres de campagne et l’on est de suite équipé pour marcher. Pour tout citoyen, s’enrôlant au bataillon, les femmes perçoivent la solde de 75 centimes par jour accordée par la Commune.

Vive la République ! Vive la Commune !

WOLFERS, Commandant
RICHARD, Capitaine Adjudant-Major

1008. — Paris. — Imp. Vallée, 16, r. du Croissant.


sources :

Texte d’après Les Murailles politiques françaises, tome II : la Commune, Paris, Versailles, la Province (Paris : Le Chevalier, 1874), p. 529.

cotes :