* aide à la recherche
Accueil > 7283 affiches > [Droit dans l’mur ! : journal du Groupe anarchiste Bordelais, n° (...)]

[Droit dans l’mur ! : journal du Groupe anarchiste Bordelais, n° 3]

Image (fixe ; à 2 dimensions)
titre :
[Droit dans l’mur ! : journal du Groupe anarchiste Bordelais, n° 3]
adresse :
. — Bordeaux : GAB_ (Groupe anarchiste Bordelais), [ca  ]
description technique (h × l) :
. — 1 affiche (photocop.) : n. et b. ; 42 × 30 cm
notes :
descriptif :


[ texte ; dessin (foule manifestante poing levé) ]

texte :

Droit dans l’mur !

journal du Groupe anarchiste Bordelais

n° 3

Tout petit rempart contre les abus du patronat, le Code du travail, construit sur 130 ans de rapports de force, est aujourd’hui éclaté et réécrit à l’avantage du capital.

Code du travail, 100 ans de luttes perdues !

Diviser les salariés

Désormais, il n’existera plus un Code du travail mais des codes spécifiques : Code rural, Code de l’action sociale et des familles, Code des mineurs, du transport, des marins, de la fonction publique, etc. Ce sont ainsi 9 millions de salariés qui seront exclus du Code du travail. Chaque branche professionnelle pourra évoluer séparément sans qu’un minimum légal ne vienne empêcher la dégradation des conditions de travail. Les travailleurs divisés seront dressés les uns contre les autres (comme c’est déjà la cas entre public et privé) et les luttes communes rendues plus difficiles encore.

Ces nouveaux codes ne sont pas encore tout à fait prêts, ils seront complétés au fur et à mesure des besoins par des décrets et des ordonnances, car le gouvernement veut pouvoir modifier le droit du travail sans passer par des lois, en toute discrétion.

Une dégradation des conditions de travail

  • Augmentation des dérogations pour le travail le dimanche
  • Nouveaux contrats de plus en plus précaires (le « CDD au terme incertain »)
  • tous les accidents du travail pourront être requalifiés en négligence de l’employé : l’employeur n’aura plus à assumer les obligations en matière de protection de la santé, de l’hygiène et de la sécurité des employés.
  • tous les « petits droits » (droit d’allaitement, le port de charge limité à 25 kg, etc.) sont suspendus, modifiés ou supprimés !

sources :
 
cotes :
 

[ 2018 & ante]

2011

2014

[ 2014 & ante]

[s.d.]

[ 2007 & ante]

[ca  2010]

[ 2014 & ante]

[ 2014 & ante]

2009

2009

[ 2007 ?]

[ 2007 ?]

2014

[ca  2010]

2015
Affiches liées


Autres 
  • Anarlivres : site bibliographique des ouvrages anarchistes ou sur l'anarchisme en français
  • Cgécaf : Catalogue général des éditions et collections anarchistes francophones