* aide à la recherche
Accueil > 6688 affiches > [Ils ne pouvaient nous emprisonner car nous n’existions pas. 107 attentats (...)]

[Ils ne pouvaient nous emprisonner car nous n’existions pas. 107 attentats revendiqués...]

Image (fixe ; à 2 dimensions)
titre :
[Ils ne pouvaient nous emprisonner car nous n’existions pas. 107 attentats revendiqués...]
adresse :
. — Paris : the Angry Brigade, (Imprimerie quotidienne (Fontenay-sous-Bois))
description technique (h × l) :
. — 1 affiche (impr. photoméc.), coul. (une : noir, papier rose) ; 56 × 40 cm
notes :
descriptif :


[ caricature (juge anglais) ; texte (annonce de l’ouverture du procès, signé Brigade de la Colère (The Angry Brigade) ]

texte :

Ils ne pouvaient nous emprisonner car nous n’existions pas

107 attentats revendiqués en Grande-Bretagne depuis un an.
Là où deux ou trois révolutionnaires emploient la violence organisée pour attaquer le système de classe, là se trouve la Brigade de la Colère

8 déc. 70 — Une bombe explose au ministère de l’Emploi et de la productivité
12 jan. 71 — Deux bombes explosent au Palace de R. Carr, ministre du Travail

« Des gars et des filles que nous connaissons à peine ont été embarqués, des preuves fabriquées. Ils sont tous innocents. Les porcs ont besoin de boucs émissaires. Il faut attaquer, on ne peut plus déléguer notre désir de prendre l’offensive. »

Ian Purdie, Jake Prescot, accusés de conspiration de l’attentat du 12 jan.

8 personnes sont accusées de 23 attentats

Ian acquitté, Jake acquitté pour l’attentat, mais pour conspiration 15 ans

Procès le 6 juin

La Brigade de la Colère, c’est la femme et l’homme assis à côté de toi.
ils ont des pistolets dans leurs poches et la colère dans leurs cœurs.

Brigade de la Colère

Imprimerie Quotidienne - Paris (19e)


sources :
 
cotes :

Aff0175, Aff1356 - 305116 (cira L)



Autres 
  • Anarlivres : site bibliographique des ouvrages anarchistes ou sur l'anarchisme en français
  • Cgécaf : Catalogue général des éditions et collections anarchistes francophones