* aide à la recherche
Accueil > affiches > [Lille[Big Brother]XXL ne pucera pas]

[Lille[Big Brother]XXL ne pucera pas]

Image (fixe ; à 2 dimensions)
titre :
[Lille[Big Brother]XXL ne pucera pas]
adresse :
. — Lille : Collectif contre les RFID (Lille) : Mutuelle des fraudeurs,
description technique (h × l) :
. — 1 affiche (impr. photoméc.), coul. (une : noir, texte en défonce) ; 47 × 32 cm
notes :
descriptif :
Symbole(s) utilisé(s) :

[ texte (blanc au noir) : mise en page type article autour d’une image) ; dessin : personnages au dessus du crane avec code barre ]

texte :

Lille[Big Brother]XXL ne pucera pas

Nous pucer comme du bétail : voila le dernier projet des élus de Lille Métropole. C’est prévu pour fin 2011.

Les puces RFID sont de minuscules étiquettes électroniques qui contiennent des informations personnelles (nom, prénom, adresse, mail, photo…) et sont lisibles à distance. Bientôt, elles équiperont les cartes et les tickets de transport de toute la région : bus, métro, TER, tram, parkings, vélos « libre service »… Finis les tickets en papier, la carte à puce sera obligatoire et permettra à Transpole de contrôler et d’enregistrer tous nos déplacements.

Le fichier des clients de Transpole sera échangé avec des enseignes commerciales « partenaires ». À partir de nos profils et habitudes de déplacements, nous serons assaillis de publicités personnalisées.

La « liste noire » des fraudeurs sera échangée avec la SNCF et les réseaux de bus du bassin minier, Douai, Valenciennes et Dunkerque. Les contrôleurs munis de leur « Compteur de courtoisie » auront accès à l’identité des voyageurs et pourront mettre des amendes plus ou moins chères selon le nombre d’amendes déjà reçues par le porteur de la carte.

Mais ce n’est pas tout. Pour 2012, Lille Métropole veut étendre le Pass transport pour un faire une « Carte de Vie Quotidienne ». Nous devrons biper à l’entrée des bibliothèques municipales, des cantines scolaires, des salles de sport, des cinémas locaux, des crèches… Et cette carte pourra servir de moyen de paiement.

Nous ne sommes pas du bétail ou des numéros qu’on gère, contrôle et surveille en temps réel. Nous ne voulons pas être les proies des marchands de bonheur. Nous ne voulons pas être des éternels suspectEs. Nous voulons fuir ce contrôle total. Nous voulons rester anonymes et avoir droit à l’oubli. Nous fuirons cette course infernale qui nous oblige à être toujours plus mobiles, justes bons à consommer, vendre ou fabriquer des merdes.

« Ce mauvais scénario de science-fiction n’est pas une fatalité. Nous le ferons trébucher. »


sources :

Affiche peut-être éditée par la Mutuelle des fraudeurs et un collectif Anti-RFID.

cotes :

Aff3766 - 310324 (cira L)