* aide à la recherche
Accueil > 6400 affiches > [Semaine internationale d’actions contre le contrôle social]

[Semaine internationale d’actions contre le contrôle social]

Image (fixe ; à 2 dimensions)
titre :
[Semaine internationale d’actions contre le contrôle social]
adresse :
. — Paris : il-legalteam : No Border, (Imprimerie spéciale [Impr. spéc.])
description technique (h × l) :
. — 1 affiche (impr. photoméc.), coul. (deux : rouge, noir, papier blanc) ; 45 × 64 cm
notes :
descriptif :
Symbole(s) utilisé(s) :

[ texte bilingue (français & anglais) ; dessin (empreinte de mains et grillage en barbelés) ; filigrane (affiche du « campement contre le SIS à Strasbourg du 19 au 28 juillet 2002 ») ]

texte :

du 22 au 28 février 2003, pendant les procès du campement No Border

22nd to 28th February 2003, during NoBorder Camp trials

Semaine internationale d’actions

an international week of action

Between 22nd and 28th February, 6 people charged during the Camp will bi tried in Strasbourg. The NoBorder Camp, in which more than 2000 people participated in Strasbourg in July 2002, was intended as an attack against measures intended to control us all, those with and those without documentation. Its call was “No border, No Nation, No Social Control”. Many different forms of action, demonstration, debate, self-organization and self-management involving all aspects of everyday life took place during the camp.

International solidarity is required to combat the repressions the camp faced. By dragging our comrades through the courts, the State is inviting us to make ourselves heard, once again.
We should make ourselves heard, in Strasbourg and elsewhere, on the very same issues which made us join the camp in the first place.

This invitation deserves a response …

On the occasion of this week-long court procedure, therefore, a week of action and concrete struggle against social control is called.
We should affirm, once again, our determination to fight measures of social control currently being introduced and focus ont the issues raised during the camp.

Du 22 au 28 février ont lieu les procès des 6 personnes inculpées durant le campement NoBorder. Le campement NoBorder, qui a réuni plus de 2000 personnes à Strasbourg en juillet 2002, entendait s’attaquer aux dispositifs de contrôle qui nous visent tous, avec ou sans papiers, à travers les mots d’ordre : “non aux frontières, non aux nations, non au contrôle social”. Actions, manifestations, discussions, auto-organisation et autogestion de tous les aspects de la vie commune ont pris place lors de cette initiative.

Pour faire face à cette répression, la solidarité doit s’organiser au niveau international. En trainant des camarades devant ses tribunaux, l’État nous invite à nous manifester à nouveau, à Strasbourg et partout ailleurs, sur les questions qui nous avaient amen-es au campement :

Soyons à la hauteur de l’invitation…

À l’occasion de cette « semaine de procès », nous appelons à une semaine d’actions et de lutte concrète contre le contrôle social. Ce sera un moment pour réaffirmer, autour des thématiques mises en avant lors du campement, notre volonté offensive de mettre en échec ces dispositifs.

contre le contrôle social

against social control

Relaxe pour tous les inculpés ★ Liberté de circulation et d’installation ★ Des papiers pour tous ou plus de papiers du tout
End to all charges ★ Freedom of movement and of residence ★ Documents for every-one or no documents at all

transmissions de récits d’action, de communiqués de soutien, suggestions et demandes d’infos ; accounts of action, communiqués, proposals and requests for information : il-legalteam@lalune.org ★ il-legalteam, 21ter, rue Voltaire, 75011 Paris

Imprimerie spéciale


sources :
 
cotes :