* aide à la recherche
Accueil > affiches > [Commune de Paris, IVe Arrondissement, mairie de l’Hôtel-de-Ville]

[Commune de Paris, IVe Arrondissement, mairie de l’Hôtel-de-Ville]

-
Image (fixe ; à 2 dimensions)
titre :
[Commune de Paris, IVe Arrondissement, mairie de l’Hôtel-de-Ville]
adresse :
. — Paris : Commune de Paris (1871),
description technique (h × l) :
. — 1 affiche (impr. photoméc.) : n. et b. ; x × y cm
notes :
descriptif :


[ texte ]

texte :

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE
LIBERTÉ — ÉGALITÉ — FRATERNITÉ

COMMUNE DE PARIS

IVE ARRONDISSEMENT
MAIRIE DE L’HOTEL-DE-VILLE

CITOYENS,

Nous recevons la lettre suivante du commandant du 22e bataillon, bataillon qui se rendait au feu pour la première fois, et dont la conduite résolue mérite tous nos éloges.

À la lecture de ces horreurs, un seul cri s’échappera de vos poitrines comme des nôtres :
— VENGEANCE !

Les Membres de la Commune, élus dans le IVe arrondissement,
AMOUROUX, Arthur ARNOULD, A. CLÉMENCE, E. GÉRARDIN, G. LEFRANÇAIS.
Paris 11 mai 1871

AUX CITOYENS MEMBRES DE LA COMMUNE

Un acte d’abominable férocité vient encore s’ajouter au bilan des bandes versaillaises et démasquer, une fois de plus, les prétendus défenseurs de l’ordre.

Aujourd’hui jeudi, 11 mai, à quatre heures du matin, le 22e bataillon, égaré par un gardé, plus brave qu’expérimenté, est tombé en plein dans les postes versaillais.

Accueilli par des feux de peloton très nourris et pris entre deux murs et une barricade, On dut laisser huit blessés sur le terrain.

Les blessés ont été tous fusillés par les soldats du 64e de ligne, sauf un seul qui a eu le sang-froid nécessaire pour ne pas donner signe de vie.

Mais ce qui ajoute à l’horreur de cette boucherie, c’est qu’une jeune femme, infirmière au bataillon, a été assassinée par ces misérables, tandis qu’elle donnait des soins à un blessé.

Sa jeunesse, son dévouement, non plus que la croix de Genève qu’elle portait sur la poitrine, n’ont pu trouver grâce devant ces bandits.

Ces faits sont attestés par tous les officiers de mon bataillon.

Le Commandant du 22e bataillon, NORO.
DENIS, capitaine. — HEYDECKER, capitaine.
MICHAUX, VERGNE, KELLER, CANARD, RAUX, DUPUIS (Félix).
Abel VALABRÈGUE, chirurgien aide-major.

149— Paris. — Association générale typographique, rue du Faubourg-Saint-Denis, 19.


sources :

Texte d’après Les Murailles politiques françaises, tome II : la Commune, Paris, Versailles, la Province (Paris : Le Chevalier, 1874), p. 483.

cotes :