* aide à la recherche
Accueil > affiches > [Amiens veut l’amnistie]

[Amiens veut l’amnistie]

Image (fixe ; à 2 dimensions)
titre :
[Amiens veut l’amnistie]
adresse :
. — Amiens : Fédération Libertaire de la Somme ; [et al.], [ca  ]
description technique (h × l) :
. — 1 affiche (impr. photoméc.), coul. (une : noir, papier jaune) ; 120 × 80 cm
notes :
descriptif :


[ texte ]

texte :

Amiens veut l’amnistie

Au mépris d’un vote formel de la Chambre des Députés et du Sénat, qui exigeait l’amnistie pour tous les marins de la Mer Noire ;
Au mépris de la volonté des électeurs qui, par trois fois, ont élu Marty ;
Écoutant les suggestions des réactionnaires du “Bloc National” ; le gouvernement a refusé d’amnistier Marty, alors qu’il libérait les autres marins de la mer Noire. Le crime de Marty, aux yeux des réactionnaires, c’est d’avoir refusé de massacrer les populations russes, alors que la France n’était pas en guerre avec la Russie.
Marty n’a fait que son devoir constitutionnel. Le garder en prison pour apaiser la haine des réactionnaires, C’est un défi jeté au peuple tout entier.

Nous demandons la libération de Marty

D’un autre côté, Cottin qui n’a pas tué agonise en prison, alors que Villain, l’assassin de Jaurès, est libre.

Nous demandons l’amnistie pour Cottin

Jeanne Morand, pour avoir affirmé son désir de paix en pleine guerre ; Goldsky, accusé faussement de trahison par les Daudet et leurs pareils, et bien d’autres nombreuses victimes de la réaction, restent enfermés dans les geôles républicaines.

Nous demandons l’amnistie pour tous

Pour tous les Emprisonnés pour Délit d’opinion ;
Pour tous les Condamnés des Conseils de guerre ;
Pour tous les Travailleurs frappés pour avoir revendiqué leurs droits.

Amnistie ! Amnistie !

Puisque les mercantis, profiteurs, accapareurs, spéculateurs, condamnés pour avoir volé le public, sont amnistiés, c’est bien le moindre qu’on amnistie les braves gens qui se sont soulevés pour la cause du peuple.

L’Action- Française a osé écrire que la France était le pays le plus réactionnaire du monde.

Il tient à nous de prouver que ce n’est pas vrai, en réclamant l’amnistie pour tous ceux qui sont déjà frappés et la liberté d’opinion pour tous.

G. BASTIEN, pour la Bourse du Travail d’Amiens ; L. DUTILLOY, pour la Ligue des Droits de l’Homme ; G. AUBRY, pour l’Union Départementale Unitaire des Syndicats de la Somme ; G. SELLIER, pour l’Union Départementale des Syndicats Confédérés de la Somme ; C. GUILLOT, pour la Fédération Socialiste de la Somme (SFIO) ; L. GRAUX, pour la Fédération Libertaire de la Somme ; J. DUPUIS, de la Fédération Socialiste de la Somme (SFIO)

[marque syndicale] [xxx ?] — Amiens, Imprimerie nouvelle, 78-80, rue des [Vergers ?]


sources :

Archives nationales F/7/13165, A216 :
https://www.siv.archives-nationales.culture.gouv.fr/siv/media/FRAN_IR_050130/c-azsomwcay-172zmi6uhuv1n/FRAN_0020_15830_L

cotes :