* aide à la recherche
Accueil > 7029 affiches > [Édouard Caris, candidat abstentionniste : élections législatives du 8 mai (...)]

[Édouard Caris, candidat abstentionniste : élections législatives du 8 mai 1898]

Image (fixe ; à 2 dimensions)
titre :
[Édouard Caris, candidat abstentionniste : élections législatives du 8 mai 1898]
adresse :
. — Paris : [s.n.],
description technique (h × l) :
. — 1 affiche (impr. photoméc.), coul. (une : noir, papier de couleur) ; x × y cm
notes :
descriptif :


[ texte ]

texte :

Élections législatives du 8 mai 1898

Première circonscription du XVIIIe arrondissement. — Quartier des Grandes-Carrières

Édouard Caris, candidat abstentionniste

Peuple réfléchis !

En ce moment de période électorale, les murs sont garnis d’affiches, toutes plus alléchantes les unes que les autres. On te fait des promesses, on te supplie : prend garde, les dents des loups sont usées, ils ne peuvent plus te mordre sans que tu leur en pose de nouvelles ; c’est pourquoi ils se font doux et suppliants.

Hier encore, ils te mordaient ; aujourd’hui ils t’implorent. Seras-tu assez fou pour leur poser un nouveau dentier ?

Réfléchis ! Dois-tu voter, oui ou non ?

Si tu votes, tu obtiendras de nouvelles lois, desquelles tu ne pourras te peindre quand elles te frapperont, car tu auras nommé des maîtres pour les faire. Si ton candidat ne passe pas, tu seras le joueur malheureux, mais tu n’auras pas le droit de te plaindre ; car seul celui qui n’a pas joué a le droit de ne pas vouloir payer les frais de la partie.

Réfléchis, malheureux, tu veux ta liberté, et tu veux des lois ! Mais songes que les lois entrainent la répression, et que la répression est une entrave à la liberté. Donc réfléchis te dis-je, car il n’y a pas trois partis. Il n’y en a que deux, celui des oppresseurs et celui des opprimés. Tant qu’aux nuances des candidats, ce sont des bâtons teints de différentes façons, mais frappants. Tout en votant, tu choisis le bâton de la couleur qui te plait le mieux pour être frappé.

Et puis je te pose cette question si facile à résoudre : L’homme peut-il oui ou non se diriger seul ? Si oui, pas besoins de dirigeants. Si non, il pourra bien moins en diriger d’autres.

Tu me parles de mettre des hommes intelligents, tu ne saurais les trouver, personne ne possédant l’aune à mesurer les intelligences et comme dit le proverbe, dans l’incertitude, abstient-toi. C’est le conseil que je te donne.

Te voila averti, à toi d’agir, j’ai fait mon devoir, fais le tien, en criant avec moi : Vive l’harmonie de l’humanité par la liberté intégrale !

Vu, le candidat abstentionniste :

Édouard Caris

Paris. — Imprimerie Caris, 37, rue Lamarck


sources :

https://revolutionnairesangevins.wordpress.com/documents-annexes/bureau-des-groupes-libertaires-de-trelaze/

Édouard Caris est domicilié à Angers

cotes :
 


Autres 
  • Anarlivres : site bibliographique des ouvrages anarchistes ou sur l'anarchisme en français
  • Cgécaf : Catalogue général des éditions et collections anarchistes francophones