* aide à la recherche
Accueil > 7322 affiches > [La Grande guif’, feuille d’info n° 1]

[La Grande guif’, feuille d’info n° 1]

Image (fixe ; à 2 dimensions)
titre :
[La Grande guif’, feuille d’info n° 1]
adresse :
. — Lille : la Grande guif’,
description technique (h × l) :
. — 1 affiche (photocop.) : n. et b. ; 42 × 30 cm
notes :
descriptif :
Symbole(s) utilisé(s) :

[ texte ; logo du journal mural (oiseau marin) ; vignette de trois roses feuillées ]

texte :

La Grande guif’

feuille d’info n° 1 : 1ère quinzaine de mai 18.

Quelques informations murales en provenance de nos réseaux vénères, amateurs et contre-culturels, sur Lille ou ailleurs… à destination de toutes et tous. On lâche rien et on tient les murs, contre vents et marées… vive la sociale

Samedi 05 mai,15 heures : goûter à l’espace autonome des 18 Ponts (38, rue de Trévise) et rencontre avec deux membres du Bwitch Gang Crew, collectif féministe de Reims, rédactrice du fanzine Bwitch Gang.

Plus d’infos sur : https://thebwitchesgang.wordpress.com, activité ouverte à toutes et tous.

Mardi 08 mai,10 h marche de Porte des Postes (Lille) au cimetière d’Haubourdin, pour rendre hommage aux « tirailleurs » africains qui ont contribué à sauver la France de l’occupation nazie et des collabos pétainistes.
Le 8 mai 1945, les cloches des églises de France sonnaient la fin de la Seconde Guerre mondiale. L’histoire officielle laisse souvent une place marginale aux populations venues de l’empire français de l’époque qui ont pourtant participé directement et massivement aux combats de la première Guerre mondiale et de la Seconde Guerre mondiale sur de nombreux fronts en Europe et sur la terre d’Afrique. Organisé par le collectif des sans papiers 59.

Jeudi 10 mai, à partir de 19 h : soupe et concert à l’espace autonome des 18 Ponts avec Chavité (screamo punk — Nantes) et Krokodil (emo crust — Reims). Entrée prix libre.

L’amour, la vie
Sûrement pas un joli panier garni
Pourtant habibi
Un baiser m’a suffit
Pour que j’en mords d’envie !
 
Nahadine le printemps
Les saisons ne font jamais la révolution
Enrage-moi, brûle-moi sans raison
Et sur ma peau, dévore-moi l’instant !

PS : pas de révolution sans amour et sans poésie, pas de vie sans détour et sans folie
 ! :)


sources :
 
cotes :
 


Autres 
  • Anarlivres : site bibliographique des ouvrages anarchistes ou sur l'anarchisme en français
  • Cgécaf : Catalogue général des éditions et collections anarchistes francophones