Prunier, André (1902-1968)

 

André Prunier, alias Prudhommeaux, André (1902-1968).

in Dictionnaire des militants anarchistes : PRUDHOMMEAUX André, Léon “{Jean CELLO » ; « André PRUNIER » ; « Paul MOUNIER}”
Né le 15 octobre 1902 à Guise (Aisne) ; mort le 13 novembre 1968 - Agronome ; libraire ; imprimeur - FAF – FA – Nimes (Gard) – Barcelone (Catalogne) – Lindau (Suisse) - Versailles (Yvelines)

André Prudhommeaux naquit au Familistère de Guise fondé par J.-B. Godin. Sa mère, née Marie Dollet était la nièce de la seconde épouse de Godin et son père Jules Prunier avait été amené, par son mariage, à s’occuper de la gérance du Familistère. Historien du mouvement social, auteur d’une thèse sur « Icarie et son fondateur Étienne Cabet » (Paris, 1907), il avait été sa vie durant un militant pacifiste et coopérateur actif.
André Prudhommeaux passa son enfance à Guise, Nîmes, Sens puis (…)

Au moins 13 ouvrages recensés dans le Catalogue général des éditions et collections anarchistes francophones.
Au moins 12 revues francophones parues sous ce nom (voir sur le site Bianco).
Almeno 1 periodico in lingua francese italana su questo nome (vedere sul sito Bettini).

 

Affichage par année

1 affiche :