* aide à la recherche
Accueil > 6715 affiches > [Festival art et anarchie 1994]

[Festival art et anarchie 1994]

Image (fixe ; à 2 dimensions)
titre :
[Festival art et anarchie 1994]
adresse :
. — Lille : Collectif Festival Art et Anarchie (Lille) : FA__ [2] (Fédération anarchiste : 1953-....) : FA__. Groupe Humeurs noires (Lille : 1987-1998), (22 mars, impr. du (Bruxelles))
description technique (h × l) :
. — 1 affiche (impr. photoméc.), coul. (une : rouge) ; 43 × 31 cm
notes :
descriptif :


[ texte ; dessins ; programme recto-verso ]

texte :

Art, Anarchie, festival 1994

Lille et quartiers — 1er au 15 avril

Mais pourquoi tant de haine ?

Nous nous reconnaissons dans la mouvance libertaire et nous militons pour une société de liberté, d’entraide et d’égalité. Égalité entre les sexes et les sexualités, entre les cultures et les identités, entre les individus quels que soient leur âge et leur naissance. Entraide économique, entraide sociale, entraide tout court. Liberté contre les fachos et leurs églises, contre l’armée, contre l’autorité quelle que soit sa forme. Égalité, entraide et liberté des artistes, des spectateurs et des organisateurs.

Le Festival Art et Anarchie 1994, deuxième du genre, se prépare sur ces bases.

Nous avons la volonté politique de faire avancer l’idée anarchiste par l’art… concrètement ça veut dire :

Faire naître le désir de militer contre l’armée, pour la liberté, contre le pouvoir, pour la libération sexuelle, contre le racisme, pour la solidarité… avec les gens rassemblés à l’occasion du festival.

Montrer et réfléchir au fait qu’il y a une manière libertaire de penser et vivre l’art (comme il y a une manière libertaire de penser et vivre la relation amoureuse, l’éducation des gosses, la production, la bouffe, l’organisation sociale…).
Remettre en cause l’art réservé à une élite, qui s’abstient de toute connivence politique, si ce n’est pour s’allier au fric et aux dominants.

Estimer que chaque individu est susceptible de définir ce qu’il entend par artistique, ou encore ce qu’il trouve beau.

Rejeter toute norme artistique, et vomir le « bon goût ».

Proposer à tous de se donner du plaisir à vibrer pour une danse, une toile, une musique, un spectacle qu’ils regardent, ou qu’ils font, ou les deux à la fois.

L’offrir gratuitement ou pas cher.

Le faire dans des lieux divers mais toujours attachés à des quartiers.

En profiter pour parler de tout ce qu’on peut faire par soi et pour soi, avec les autres et pour les autres, sans s’en remettre aux autorités et aux élus, mais en agissant où les questions se posent, sans son quartier, avec les gens directement concernés.

Évidemment essayer de montrer qu’il existe une conception anarchiste de l’art en organisant un Festival Art et Anarchie ne suffit pas, sauf à penser que les gens vont se dire « L’art peut être anarchiste, donc le reste aussi, et je m’en vais de suite faire la révolution à la maison ». Bien sûr il y aura chaque fois que possible une table de presse où seront proposés bouquins, journaux libertaires et militants (avec la part belle faite aux écrits sur l’art et l’anarchie, mais pas seulement).

Plus des gens différents expliqueront comment ils prennent leur vie en main, comment ils luttent dans leur quartier, quels sont leurs projets à construire, plus d’autres gens feront de même. C’est la force de l’exemple qui depuis longtemps anime les anarchistes.

Enfin ce Festival on le fait et on vous propose de le faire surtout parce qu’on en a envie, et qu’on a cru comprendre qu’on était pas tout seul.

En profiter pour parler de tout ce qu’on peut faire par soi et pour soi
[…]

Abonnement pour la durée du festival : 150 francs
(bouffe végétarienne et boissons non comprises)
Abonnement de soutien : 200 francs ou plus

Pour tout contact, demande d’information, réservation, abonnement : Collectif Festival Art et Anarchie, c/o Humeurs Noires, BP 79, 59370 Mons-en-Barœul - tél. : 20.56.92.75 — Table de presse du groupe Humeurs Noires dans le hall de la fac de Lille III le mercredi entre 12 h et 14 h — Ventes à la criée du Monde libertaire et d’Alternative libertaire le vendredi de 17 h à 19 h devant la gare de Lille et le dimanche de 10 h 30 à 12 h 30 sur le marché de Wazemmes (derrière l’église…) — Émissions Humeurs Noires « La Voix sans maître » le vendredi de 19 h 30 à 20 h 30 sur Radio Campus, 106.6 — Centre Culturel Libertaire Benoît Brouchoux, 1/2 rue Denis-du-Péage, 59800 Lille-Fives - Permanences le samedi après-midi, 20.47.62.65


sources :

2e et dernière édition du festival. Affiche-programme aussi encartée dans Alternative libertaire n° 162 (avril 1994). Peut-être imprimé par 22 mars (Bruxelles).

cotes :
 


Autres 
  • Anarlivres : site bibliographique des ouvrages anarchistes ou sur l'anarchisme en français
  • Cgécaf : Catalogue général des éditions et collections anarchistes francophones