Durruti Dumange, Buenaventura (1896-1936)

 

https://es.wikipedia.org/wiki/Buenaventura_Durruti
https://maitron.fr/spip.php?article154766

Au moins 8 revues francophones parues sous ce nom (voir sur le site Bianco).
Au moins 34 cartes postales anarchistes parues avec ce nom. Voir sur Cartoliste.
Almeno 3 periodici in lingua italiana pubblicati su questo nome (vedere sul sito Bettini).
Au moins 31 objets recensés dans Ephemera.

 

Affichage par année

30 affiches :

 

    [La prison ou la mort : grand meeting]

    notice :
    Image (fixe ; à 2 dimensions)
    [
    La prison ou la mort : grand meeting]. — Lyon : CDS_ (Comité de défense sociale : 1903-....), (Imprimerie Nouvelle Lyonnaise (Lyon)). — 1 affiche (impr. photoméc.), coul. (une  : noir , papier de couleur ) ; 118 × 80 cm.

    • Affiches par pays  : France
    • Lieux d’archivages  : Mundaneum (Mons)
    • Liste des thèmes  : justice  ; répression
    • Géographie, géopolitique et Histoire  : Espagne
    • Noms cités (± liste positive)  : Ascaso Abadia, Francisco (1901-1936)  ; Durruti Dumange, Buenaventura (1896-1936)  ; Huart, Lucien (....-194.)  ; Pioch, Georges (1873-1953)
    • Presse citée  :
    • Vie des mouvements  : meetings et manifestations  ; soutien à militants
    notes :
    descriptif :


    [ texte ]

    texte :

    Comité de Défense Sociale

    Siège : 86, cours Lafayette, Lyon

    La prison ou la mort

    Telle est la cruelle alternative devant laquelle sont placés Ascaso et Durruti.

    Leur crime ? Être restés des militants révolutionnaires malgré la dictature de Primo de Rivera ; n’avoir pas voulu, malgré tous les dangers, malgré toutes les souffrances, abdiquer quoi que ce soit de leurs convictions.

    Toutes les frontières leur sont fermées ; partout la prison et la mort les attendent. Et pourtant, nul plus qu’eux n’est digne de la solidarité humaine.

    Mais la classe ouvrière, a laquelle cependant ils ont fait le sacrifice de leurs vies et de leur liberté, ne réagit pas ; ceux qui se réclament de cette liberté pour laquelle Ascaso et Durruti ont tout donné, laissent faire !

    Cela ne peut plus durer.

    Debout ! peuple qui tant de fois te dressas pour des causes parfois moins nobles, exige avec nous que les deux martyrs aient enfin

    Un coin où reposer leurs têtes !

    Pour votre honneur, pour votre sécurité même, vous assisterez en masse au

    Grand meeting

    qui aura lieu le jeudi 26 juillet, à 20 h 30, Grande Salle de la Bourse du travail, 39, cours Morand.

    Orateurs :
    Me Loyet, défenseur d’Ascaso et Durruti, président de la Fédération du Rhône de la Ligue des Droits de l’Homme
    M° Kreher, avocat du Colité de Défesne Sociale
    Vivier, secrétaire de l’Union des syndicats confédérés du Rhône
    Huart, secrétaire de la CGTSR

    Nota. — Pour éviter l’affluence aux portes, celles-ci seront ouvertes à 20 heures ; le meeting commencera à 20 heures 30 précises.

    [marque syndicale] Imprimerie Nouvelle Lyonnaise. 3, rue Sainte-Catherine. Lyon.


    sources :
     









    [Manifesto of the Durruti Column]

    notice :
    Image (fixe ; à 2 dimensions)
    [
    Manifesto of the Durruti Column]. — [S.l.] : [s.n.], [ca ]. — 1 affiche (impr. photoméc.) : n. et b. ; 50 × 40 cm.

    • Affiches par pays  : Grande-Bretagne / Royaume-Uni
    • Lieux d’archivages  : CIRA (Lausanne)
    • Liste des thèmes  : manifeste
    • Géographie, géopolitique et Histoire  :
    • Noms cités (± liste positive)  : Durruti Dumange, Buenaventura (1896-1936)  ; Einstein, Carl (1885-1940)  ; Rüdiger, Helmut (1903-1966)
    • Presse citée  :
    • Vie des mouvements  :
    notes :
    descriptif :


    [ photo ; texte. Au dos, hommages à Durruti par Einstein et Rüdiger, photo du Groupe international ]

    texte :

    Manifesto of the Durruti Column

    Revenge ! Our friend, our brother Durruti fell in Madrid, his heart filled with goodness and his rifle in his strong worker’s hand.

    In our ranks no one is more than the other. But the one who has won our love is considered superior to all the others. And no one was better loved, no one more loving than our Durruti. We do not weep over his death. But our eyes are hazy, our fists will remain closed as long as a single enemy remains alive.

    We went out to defend our libertarian Ideal, we have fought for a better life our hearts filled with human desire. Today we have one more slogan : Revenge !

    We have become brothers in our column through Durruti. We shall fraternize to avenge him. We have fought like men. Now we shall fight ferociously.

    Comrades of the Durruti Column ! Brothers ! Let us avenge his bro-ken life. We must carry his name through fascist Spain and it shall mean death to our enemies !


    sources :
     

    [ca  1977]
    Affiche liée


    [O povo em armas]

    notice :
    Image (fixe ; à 2 dimensions)
    [
    O povo em armas]. — Lisboa Lisbonne : Assírio e Alvim, [ca ]. — 1 affiche (impr. photoméc.), coul. (deux  : rouge , noir , texte en défonce , papier blanc ) ; 64 × 25 cm.

    • Affiches par pays  :
    • Lieux d’archivages  :
    • Liste des thèmes  : édition  ; littérature : biographies  ; mouvement anarchiste : histoire
    • Géographie, géopolitique et Histoire  : Espagne : histoire : 1908-1923  ; Espagne : histoire : 1923-1931  ; Espagne : histoire : 1931-1936  ; Espagne : histoire : 1936-1939
    • Noms cités (± liste positive)  : Durruti Dumange, Buenaventura (1896-1936)  ; Paz_, Abel (1921-2009)
    • Presse citée  :
    • Vie des mouvements  : portrait
    notes :
    descriptif :


    [ texte ; photos (Guerre civile) ]

    texte :

    O Povo em armas 

    vida e obra de Buenaventura Durruti

    O “Povo em Armas” é a história de um homem, da Revolução Espanhola.
    É a análise lúcida e apaixonante da. Considerada por alguns historiadores, maior revolução social de todos os tempos.
    É ainda a descrição do aparecimento das milícias populares.
    É por fim, a análise sem complacências descabidas da actuacão de Staline durante a Revolução Espanhola

    2 volumes

    1.° Volume
    O Revoltado, 1896-1931
    O Militante, 1931-1936

    2.° Volume
    O Revolucionário
    As Mortes de Durruti

    [foto] Milicianos (homens e mulheres) da Coluna, durante um momento de repouso

    [foto] Tipografia ambulante da Coluna, na qual se imprimia o jornal « El Frente »

    [foto] Buenaventura Durruti

    [foto] Blindados fabricados pelos operários da indústria autogerida da metalurgia. Agosto de 1936.

    [foto] Barcelona, 23 de novembro. Passagem do imponente enterro de Buenaventura Durruti.

    [logo] Assirio & Alvim

    Sociedade editorial e distribuidora, Lda.
    R. Passos Manuel, 67-B — Lisboa-1
    Telefs. : 56 27 43 - 55 55 80


    sources :

    Publicité pour le livre d’Abel Paz : O povo em armas.


    [ca  1976]

    1999
    Affiches liées












    [Conférence-débat sur la révolution espagnole avec Abel Paz]

    notice :
    Image (fixe ; à 2 dimensions)
    [
    Conférence-débat sur la révolution espagnole avec Abel Paz]. — Lausanne : Amais de l’AIT, . — 1 affiche (photocop. ), coul. (une  : noir , papier rouge ) ; 42 × 30 cm.

    • Affiches par pays  :
    • Lieux d’archivages  :
    • Liste des thèmes  :
    • Géographie, géopolitique et Histoire  : Espagne : histoire : 1936-1939
    • Noms cités (± liste positive)  : Durruti Dumange, Buenaventura (1896-1936)  ; Paz_, Abel (1921-2009)
    • Presse citée  :
    • Vie des mouvements  : conférence, débat…
    notes :
    descriptif :


    [ texte (notices sur Durruti et Abel Paz) ; photo (barricade CNT-FAI) ]

    texte :

    Conférence-débat sur la révolution espagnole

    avec Abel Paz

    autour de son livre Durruti, un anarchiste espagnol

    mercredi 14 septembre à 20 h

    À la Kommune Libre, Maison occupée, rue Guillaume de Marcossay 19, Genève - Plainpalais

    org. : les Amis de l’AIT et Info-Bibliothèque

    Abel Paz

    Abel Paz, né à Almeria en 1921, est fils d’ouvriers agricoles. Après deux années de scolarité, il est apprenti à treize ans dans une usine textile où il découvre le syndicalisme et le mouvement anarchiste. Acteur et témoin de la révolution espagnole, il doit s’exiler en 1939, après la défaite, en France où il est interné dans différents camps (Argelès, Barcarès, Saint-Cyprien, etc.).
    En 1942, il part se battre clandestinement pour Espagne. Ce qui lui vaut d’être emprisonné jusqu’en 1953, date à laquelle il s’exile à nouveau en France sans pour autant désarmer. Il travaille en France dans l’imprimerie jusqu’à son retour à Barcelone en 1977.

    Un anarchiste espagnol, Durruti

    Buenaventura Durruti (1896-1936) fut assurément l’homme qui le mieux incarna la révolution espagnole. Sa vie, ce sont quarante années de luttes, d’exil, d’attentats, de prisons, d’activité clandestine, de grèves, d’insurrections et de guerre.
    Anarchiste, intransigeant, le chemin est long menant du jeune ouvrier révolté à l’homme qui refuse postes, honneurs, grades, et dont la mort fur pleurée par des millions d’hommes et de femmes.
    Syndicaliste de la Confédération nationale du travail (CNT), militant de la Fédération anarchiste ibérique, de Los Solidarios (avec Francisco Ascaso et Garcia Oliver…), organisateur, orateur, stratège, il est partout à l’avant-garde du combat, tant dans les luttes quotidiennes que lors de l’insurrection de Barcelone de juillet 1936 ou sur le front d’Aragon. Pour lui, comme pour ses compagnons, révolution et liberté sont les deux faces d’une même exigence.


    sources :
     




    [Spagna 1936]

    notice :
    Image (fixe ; à 2 dimensions)
    [
    Spagna 1936]. — Milano Milan  ; Pisa Pise  ; Ragusa Raguse : Biblioteca Franco Serantini (BFS_) : la (Ragusa) Fiaccola : Zero in condotta (Milano), . — 1 affiche (impr. photoméc.), coul. (deux  : rouge , noir , papier blanc ) ; 69 × 31 cm.

    • Affiches par pays  : Italie
    • Lieux d’archivages  : CIRA (Lausanne)
    • Liste des thèmes  : édition
    • Géographie, géopolitique et Histoire  : Espagne  ; Espagne : histoire : 1936-1939
    • Noms cités (± liste positive)  : Durruti Dumange, Buenaventura (1896-1936)  ; Paz_, Abel (1921-2009)
    • Presse citée  :
    • Vie des mouvements  : conférence, débat…
    notes :
    descriptif :


    [ images de la guerre d’Espagne, copie de la couverture du livre d’Abel Paz (Durruti e la Rivoluzione spagnola, tomo 1 : de ribelle a militante, 1896-1936) et texte (présentation d’une conférence et du livre) : détails logistiques manuscrits ] [cadre à remplir avec la date et le lieu]

    texte :

    "Quella festa poteva contagiate il mondo…"

    Spagna 1936

    Rivoluzione sociale, autogestione, guerra antifascista.
    Viaggio nella "breve estate dell’anarchia".
    Dibattito con :

    Abel Paz

    Abel Paz, militante e storico dell’anarchismo iberico, visse la Rivoluzione del 1936 da quel privilegiato punto d’osservazione che fu Barcellona e conobbe in prima persona le collettività agricole catalane ; subì il carcere della Spagna franchista e l’esilio in Francia. È stato da poco pubblicato in Italia il volume centrale della sua autobiografia (Spagna 1936 : un anarchico nella Rivoluzione, Manduria 1998). È inoltre uscito il primo tomo della sua monumentale biografia : Durruti e la Rivoluzione spagnola, edito da Biblioteca Franco Serantini, La Fiaccola e Zero in Condotta. La sua biografia a opera di Abel Paz non è solo il racconto della vita straordinaria di una figura centrale dell’anarchismo spagnolo, ma anche uno sguardo appassionato e critico sulla storia delle lotte sociali e della Rivoluzione in Spagna.

    [logo] Biblioteca Franco Serantini, Pisa — [logo] Edizioni La Fiaccola, Ragusa — [logo] Edizioni Zero in condotta, Milano

    [cadre vide à remplir]


    sources :
     

    [ca  1977]

    2009

    1982

    [ca  1980]

    1976

    [ca  1980]

    1976

    [s.d.]

    [ca  1982]

    2017

    [ca  1975]

    [s.d.]
    Affiches liées